Mon voyage en Laponie : 3 jours de trek en raquettes

Mon voyage en Laponie : 3 jours de trek en raquettes


La Laponie était un rêve de petite fille. Je me souviendrai pour toujours de ces 7 jours complètement magiques. Ce fut notre premier voyage organisé. En général, on part plutôt avec nos sacs à dos et un petit Lonely Planet/Routard. Cette fois, il était impossible de pouvoir partir et se promener dans la Laponie Finlandaise seuls. Un guide était indispensable. Après quelques recherches sur Internet, nous avons eu un super feeling avec Tuomas, notre guide.

Le programme durait 6 jours. Les 3 premiers jours étaient consacrés à un parcours en raquettes, les 2 prochains jours à la balade en chiens de traîneaux et le dernier jour fut celui de la balade en rennes !
Je vais donc vous conter nos trois premiers jours en raquettes, un trek qui a commencé un lundi. Un début de semaine plutôt dépaysant me direz-vous ! Allez c’est parti !

Je suis déjà bien nostalgique en écrivant cet article…

1er JOUR
Il fait – 25 degrés. Après un petit déjeuner bien copieux, nous partons en voiture pour le Parc National de Pallas où commence notre trek. Après avoir chaussé nos raquettes, nous marchons environ 4,5 km dans le parc, dans une forêt de sapins et de bouleaux. Que c’est beau et calme ! Enfin, calme n’est pas vraiment le mot, vu le bruit que nous faisons en marchant avec nos raquettes. SCRATCH SCRATCH SCRATCH… Pas étonnant donc de ne pas croiser d’animaux sauvages.
Notre balade se ponctue de petites pauses thé pour se réchauffer et de petits carrés de chocolat pour prendre des forces. Attention à ne pas transpirer, si c’est le cas, il faut absolument s’aérer ou retirer une couche de vêtement. Sinon, ça gèle :(

La sensation de marcher avec des raquettes, de porter un sac à dos bien rempli et dans des conditions climatiques aussi réfrigérantes a provoqué des changements sur mon corps. Rien de bien grave, mais c’est assez drôle de voir comment son corps réagit face à ce genre de conditions.
Les cils qui gèlent. La goutte au nez qui se transforme en stalactite (désolée, oui ce n’est pas sexy). Les muscles du visage qui se compressent et qui m’ont empêché de sourire. Des sensations nouvelles. Les paysages sont époustouflants. La neige recouvre les arbres et les chemins. Parfois, on croise la crotte toute fraîche d’un renne.

Après 2h30 de marche, on arrive sur un lac glacé. Attention nous prévient notre guide, il faut marcher avec beaucoup de précautions au cas où on tomberai sur un endroit avec de l’eau.
Au bout du lac, j’aperçois de loin notre refuge. Nous voilà bientôt arrivés ! Je pense à 10 000 choses en marchant d’un pas pressé. Quelle expérience ! Mais qu’est-ce que je fais là ? Wahouuuuu c’est incroyable. Et j’ai le générique de Rocky Balboa en tête. Pour me motiver.la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes19
la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes18 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes17 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes16Et nous arrivons enfin ! Notre refuge ressemble à un chalet trop mignon. Tout en bois, c’est franchement bien cosy. Sans eau ni électricité, mon premier réflexe est de mettre du bois dans le poêle à bois et de l’allumer. Ce poêle va devenir un peu mon amant pendant les 3 jours :) Les hommes ouvrent les pulkas qu’ils ont tirés, avec toutes les provisions pour ces 3 jours. Nous sommes seuls au monde dans ce coin de paradis blanc.la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes28
Les toilettes sont à 50 mètres du refuge. Des toilettes sèches. Avec – 30 degrés, je peux vous confirmer qu’on se gèle littéralement les fesses !la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes27
la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes21
Dès notre arrivée, Tuomas allume un feu dehors pour faire cuire des tranches de saumon que nous allons engloutir rapidement ! Nous mangeons dans le silence (lorsque j’arrête de papoter surtout !) et nous apprécions le moment. L’ambiance est particulière, j’ai du mal à croire ce que je vis et ce que j’ai réussi à faire (marcher en raquettes fut ma première fois !). Je suis plutôt fière en fait.la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes22 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes23 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes15 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes14 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes13 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes12 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes11Après notre déjeuner tardif, nous passons l’après-midi à papoter, à lire et à se détendre. On chauffe régulièrement aussi le sauna traditionnel qui est à 100 m du refuge. Après l’avoir bien réchauffé au feu de bois, place à la chaleur et à la douche ! Et pour la première fois, j’ai tenté 2 sorties en tenue d’Ève dehors ! Sortie de 15 secondes dans un froid glacial, mais suffisant pour profiter du corps chaud qui devient froid. Que c’est drôle !
Le soir, Tuomas nous concocte le plat traditionnel lapon : un plat à base de pommes de terre et de viande de renne. Délicieux. Après une balade nocturne dans la forêt, équipés de nos lampes frontales, nous rentrons au refuge. Allez, dodo maintenant.la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes10
2e JOUR
Il fait – 35 degrés. Nous commençons la matinée par une randonnée dans les montagnes pour atteindre 2 collines. Hélas, marcher avec des raquettes n’est guère facile surtout quand on s’enfonce dans la neige, mais cela devient pire quand on monte ! Après 1h de marche, nous rebroussons chemin. Dur, très dur pour moi. J’ai à la fois chaud et très froid. Nous savourons la superbe vue.la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes9 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes8 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes7 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes5 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes4
la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes29Allez, un petit aperçu (pas du tout sexy !) de ma bouille ! Cils et cheveux glacés sont au rendez-vous.la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes3 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes2 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes1 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes
Pendant que les garçons partent faire une autre randonnée dans l’après-midi, je me prélasse dans le refuge avec une super série (saison 2 de Fargo!). Mais… difficile de faire comme si on était chez soi dans son canapé. Personne aux alentours. Aucun bruit dehors. C’est l’hiver où tout s’arrête. Je suis seule et c’est foutrement flippant en fait. Je fais des aller-retour sauna-refuge pour chauffer le sauna. Bien que je sais qu’aucune bête n’est dans le coin, je ne peux m’empêcher de chanter de faire du bruit pour les éloigner.la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes38Le soir, nous faisons cuire le poisson dans une boîte métallique posé sur le feu dehors. La cuisson est top et le poisson plus que savoureux. Pour digérer, on fait une petite balade jusqu’au lac glacé. On essaye d’apercevoir des aurores boréales. Mais non. Le ciel est en revanche très étoilé. Je savoure. J’ai froid aussi, mais je savoure. Je m’allonge sur le lac glacé et j’observe les étoiles. Allez, deuxième dodo.la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes36
3e JOUR
Il fait – 37 degrés. Dernier jour de notre moment en autarcie avec la nature. Ce sera l’occasion de pêcher sur le lac glacé !
la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes32 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes35 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes31 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes30Et hop, après avoir percé un trou dans le lac glacé, nous attendons patiemment que les poissons mordent ! Au bout de l’hameçon ? Des vers en plastique mais odorant. Je suis assez perplexe. Tuomas attrape deux poissons ! Et avec une grande surprise, je réussi à en pêcher un ! Je crie de joie. Que c’est chouette ! la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes26la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes34la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes37Notre butin ! Après avoir vidé les poissons, je les cuisine à la poêle. J’ai l’impression d’être Robinson Crusoe ;) la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes2326
Crotte de rennes :) la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes33 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes24 la-coutch-blog-voyage-laponie-finlande-trek-raquettes2325On finit part griller des saucisses de porc et de renne dans notre poêle à bois. Nous rangeons nos affaires et repartons vers l’entrée du parc. Le même chemin que l’aller. Avec 10 degrés de plus. Bien habillés et équipés, le froid on s’y fait finalement.

BONUS ! J’ai réalisé une petite vidéo (ma première !) de notre petit périple. Enjoy :)

Wahouuu. Quelle folie.
Des bisous glacés.
La Coutch.

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 Comments

Add yours
  1. 4
    Sana

    Waaaoouhw !!! Ton article est superbe et les photos me donnent envie d’y aller.
    Les paysages sont justes féeriques. Et pour moi qui adore l’hiver la Laponie serait la destination parfaite je pense.
    Ca fait quoi de manger du renne ? Ca doit être assez étrange non ?

  2. 8
    Lydie R

    Salut, comment peut-on trouver ce guide? Est ce possible de réserver depuis la France, en avance? Nous devons partir en Laponie en fin d’année et ton expérience avec lui avait l’air au top! :-) merci