La Saison des femmes : sexe et féminisme dans la campagne indienne

La Saison des femmes : sexe et féminisme dans la campagne indienne


Je vous parle aujourd’hui du dernier film que je suis allé voir au cinéma : La Saison des femmes de Leena Yadav. Et je n’ai qu’un seul mot en bouche : SUBLIME ! Et promis, ce n’est pas QUE parce que ça se passe en Inde… ;)

L’HISTOIRE
On respecte beaucoup la tradition dans le Gujarat, notamment dans un petit village où les femmes ne remettent pas trop en cause les coutumes patriarcales. Pourtant, 4 jeunes femmes vont tenter de tout chambouler. La veuve Rani qui marie son fils de 15 ans à une ado. Lajjo, la jeune femme enjouée, mais battue par son mari. Bijli, la danseuse et prostituée, icône de l’émancipation, toutefois forcée par son proxénète. Enfin, la toute jeune Janaki, qui est mariée de force au fils de Rani. Elles vont se poser la question de ce qui est autorisé ou interdit aux femmes.

Ces 4 villageoises vont redoubler d’efforts pour parcourir le chemin vers la liberté…

L’INDE, LE SEXE, LA LIBERTÉ
Ce film m’a tout simplement retournée ! Oui, c’est un peu bizarre comme expression, mais c’est ce me vient là maintenant. Retournée, car j’ai pu voir 4 femmes qui osent s’opposer aux hommes et aux traditions ancestrales qui les asservissent. Elles sont pleines de joie, de désir de liberté et tentent d’affronter leur problème.

Dans ce film, on y décèle la quête de l’amour, l’entraide amicale et surtout un sujet que je n’aurai jamais cru voir : le désir de sexualité et l’exposition de cette sexualité. Une sexualité crue avec Bijli, une sexualité forcée avec Lajjo, une sexualité naissante, mais brutale avec Janaki. Et une sexualité inexistante avec Rani. J’avoue avoir été choquée par une scène que je n’aurai jamais cru voir dans un film indien. BIG UP.

La Saison des femmes, c’est aussi des petits combats au quotidien : comme tenter d’avoir une TV, se marier, faire un enfant, aller travailler.

Et puis il y a les hommes. Le mari violent, le fils rebelle, l’employeur vénal, le chef du village bourru, le copain étourdi, le patron altruiste..,bref des hommes qui font partie de la vie de ces 4 femmes.

C’est émouvant, effrayant, très drôle et plein d’optimisme. Un bon feel good movie ! Je vous le conseille vraiment ! J’ai vraiment adoré ! Quand je suis ressortie de la salle, je me suis sentie toute légère et bienheureuse.

Le film est sorti le 20 avril, il est encore en salle, donc foncez ! Et pour info, en Inde, la sortie de La Saison des femmes est encore incertaine, le film devant être visionné et validé par un comté de censure…la-coutch-blog-la-saison-des-femmes-Bollywood-peut-aller-se-rhabiller0 la-coutch-blog-la-saison-des-femmes-Bollywood-peut-aller-se-rhabiller9 la-coutch-blog-la-saison-des-femmes-Bollywood-peut-aller-se-rhabiller3 la-coutch-blog-la-saison-des-femmes-Bollywood-peut-aller-se-rhabiller6 la-coutch-blog-la-saison-des-femmes-Bollywood-peut-aller-se-rhabiller7 la-coutch-blog-la-saison-des-femmes-Bollywood-peut-aller-se-rhabiller4 la-coutch-blog-la-saison-des-femmes-Bollywood-peut-aller-se-rhabiller8
Infos :
La Saison des femmes, de Leena Yadav.
Sortie en salle : 20 avril 2016.
Durée : 1h56.

La Coutch.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

Add yours