2 polars à lire pour se faire peur

2 polars à lire pour se faire peur


En ce moment je suis à fond dans la lecture de polars. Un genre que j’ai même découvert pour tout vous dire. J’étais tombée sur un roman qui avait l’air sympa et quelle fut ma stupéfaction lorsque je me suis surprise à le lire avidement, prétextant même être occupée pour continuer à le lire ! Ce roman c’est Les Assassins de R.J Ellory. J’ai découvert les pouvoirs que pouvaient me procurer le polar !
Du coup, voici 2 nouvelles découvertes que j’ai eu envie de partager avec vous !

UNE FORÊT OBSCURE de Fabio M. MITCHELLI
la-coutch-blog-lifestyle-lecture-3-polars-livres-a-lire1
Synopsis : À Montréal, Luka diffuse sur le Web les images des animaux qu’il torture, puis celles de son amant qu’il assassine à coups de pic à glace. Pour enquêter sur une telle affaire, il faut un flic borderline comme Louise Beaulieu. En Alaska, dans la petite ville de Juneau, deux jeunes filles sont découvertes en état de choc. Pour comprendre, il faut un flic comme Carrie Callan, qui va exhumer les vieux secrets et regarder le passé en face. Le point commun à ces deux affaires : Daniel Singleton, un tueur en série. Du fond de sa cellule, il élabore le piège qui va pousser Louise à aller plus loin, toujours plus loin… Jusqu’à la forêt de Tongass, là où le mensonge corrode tout, là où les pistes que suivent les deux enquêtrices vont se rejoindre.

On suit en parallèle 2 histoires, 2 affaires. Celle du dépeceur de Montréal (je me rappelle qu’à l’époque de l’affaire j’étais assez fascinée !) et celle des jeunes filles retrouvées hagardes. 2 affaires, 2 inspecteurs, 2 femmes. Louise qui a des’expressions bien québécoises et qui est surtout impertinente ! Et Carrie, qui a une fille malade et qui semble bien tendue.
Ce polar nous plonge dans un univers glacial, sombre. La forêt et l’hiver sont rudes. On va découvrir au fur et à mesure combien les 2 affaires sont liées. Liées par un tueur en série. Et curieusement, les secrets les plus enfouis vont refaire surface. Petit à petit.
J’ai adoré ce polar, car il nous embarque dans des affaires sombres et intéressantes à la fois. On suit chacun des personnages dans leur intimité, leur mal-être, leur douleur, leur danger. Ils sont vraiment bien ficelés et tout aussi complexes. Bref c’est un thriller bien comme il faut. Un genre de True Detective mais en roman. On est surpris. Pris en haleine. Et encore surpris.
Note : 8/10
Infos : Une forêt obscure, 416 pages,  20,00 € chez Robert Laffont, dans la collection La Bête Noire.

LA PRUNELLE DE SES YEUX d’Ingrid DESJOURS
la-coutch-blog-lifestyle-lecture-3-polars-livres-a-lire
Le synopsis : Gabriel a tout perdu en une nuit. Son fils de dix-sept ans, sauvagement assassiné. Ses yeux. Sa vie… Les années ont passé et l’aveugle n’a pas renoncé à recouvrer la vue. Encore moins à faire la lumière sur la mort de son enfant. Quand un nouvel élément le met enfin sur la piste du meurtrier, c’est une évidence : il fera justice lui-même. Mais pour entreprendre ce long et éprouvant voyage, Gabriel a besoin de trouver un guide. Il recrute alors Maya, une jeune femme solitaire et mélancolique, sans lui avouer ses véritables intentions…

Gabriel est certes aveugle, mais il a surtout soif de vengeance depuis que son fils a été assassiné. Dans ce roman, on accompagne le ressenti de ce père, sa douleur et son quotidien. Avec Maya, une relation va s’installer. À la fois douce et amère. Cette femme va l’accompagner pour ce long voyage particulier, ce voyage qui n’aura peut-être pas de retour.
Le roman est structuré d’une telle manière que nous suivons l’histoire de Victor (l’histoire passée) et l’histoire de son père (l’histoire présente). Les aller-retour entre le passé et le présent nous poursuivent dans la lecture et nous emmène vers progressivement vers les faits, vers la vérité.
La Prunelle de ses yeux c’est surtout l’histoire d’un père traumatisé à un tel point qu’il en est devenu aveugle. Qui a bien pu accomplir cet acte odieux ?
Et je peux vous dire que la fin est juste magistrale. Si vous avez envie de lire un polar et de rester sous la couette pour frissonner de plaisir c’est avec celui-ci ! Par ailleurs, l’édition du livre est jolie avec notamment une couverture comprenant le titre en écriture braille. Original et tellement lié à l’histoire.
Note ! 9/10
Infos : La Prunelle de ses yeux, 320 pages, 20,00 € chez  Robert Laffont, dans la collection La Bête Noire.

Alors, vous avez envie de vous y mettre ? Quels sont les polars que vous me conseillez ?
La Coutch.

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 Comments

Add yours
  1. 5
    Elise

    Oooh tu m’as donné envie de me remettre à la lecture !
    D’ailleurs si tu aime les polars, est-ce que tu as lu le dernier Franck Thilliez, Rever ? Il est vraiment top, je te le conseille :)

    A bientôt !

  2. 13
    Samantha

    Une de mes résolutions pour 2017 est de me remettre à la lecture et j’ai déjà du retard à rattraper. :) Je pense commencer par l’un de ces titres, qui m’ont l’air intéressants. Je suis fan de ce genre de romans et je suis sûre que je vais dévorer les deux livres ! Merci pour le partage.

Laisser un commentaire