La superstition et moi

La superstition et moi


De nature, je suis très superstitieuse, c’est-à-dire que je crois à des influences surnaturelles, et surtout très irrationnelles malheureusement.

Merci papa maman ! En effet, mes parents m’ont beaucoup influencée pendant mon enfance. Ces superstitions sont très importantes pour les parents mais particulièrement chiantes pour nous, les enfants. Toute petite, j’ai donc beaucoup baigné dans ces croyances, et encore aujourd’hui, j’en reste très imprégnée. Même si j’ai toujours été contre, (je me moquais gentiment de mes parents), au final, j’ai fini par devenir comme eux.
A y croire, à appliquer ces croyances, sans trop savoir pourquoi.

Du coup, ne vous étonnez pas si je n’annonce jamais une bonne nouvelle tout de suite (j’attends quelques semaines par exemple), si je préfère ne pas trop m’avancer sur des projets et ni en parler à tout le monde non plus, si je ne me lave pas les cheveux le jour d’un départ en avion… tout cela dans le but d’éloigner le mauvais œil. C’est chiant et parfois tellement irrationnel, que cela en devient comique. Du coup, j’ai envie de partager ça avec vous !

Voici une petite liste de choses que je peux faire…(merci les superstitions tamoules : défense de se moquer !)

  1. Ne pas balayer le soir
  2. Ne pas se couper les ongles le soir
  3. Ne pas repasser le soir
  4. Ne pas croiser ses jambes à table
  5. Ne pas s’appuyer le visage avec la main (bon je l’avoue je le fait)
  6. Ne pas soupirer bruyamment
  7. Ne pas se laver les cheveux le jour d’un départ en voyage (notamment lorsque l’on prend l’avion)
  8. Ne pas se tenir sur une jambe contre le mur
  9. Se retourner sur soi-même lorsque l’on croise un chat noir
  10. Ne pas toucher une tête avec son pied
  11. Ne pas marcher sur des livres (si on le fait accidentellement, on embrasse le livre en question).

Voilà voilà…Oui pas mal de choses à ne pas faire le soir…
Finalement, c’est surtout une histoire de culture on dirait. Car bizarrement, les superstitions non indiennes, type passer sous une échelle, ou vendredi 13, et bien je m’en fiche royalement. Par contre, ne pas se laver les cheveux les jours de départ, j’y tiens absolument.

Et vous, êtes-vous superstitieux ? Faites-vous des choses curieuses sans vraie raison ?
la-coutch-blog-superstition-croyance
La Coutch.

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 Comments

Add yours
  1. 5
    Nathalie M.

    Je suis archi superstitieuse aussi ahah (étant de culture tamoule, nous avons un peu les mêmes superstitions, comme ne pas mettre les deux mains sur la tête pour ne pas apporter le mauvais oeil à notre papa)! Un très bon article :)

  2. 7
    Oriane

    Ca va ce ne sont pas des superstitions qui sont vraiment contraignantes donc tant que tu peux mener une vie normale à côté c’est bien. Chacun a ses petits trucs. Les petites superstitions nous rassurent et puis quelques unes sont vraiment drôles. Bel article :)

    • 8
      La Coutch

      Héhé oui c’est vrai, heureusement qu’elles ne sont pas contraignantes ! Et toi, as-tu des superstitions qui te mènent à des actions bizarres ?

  3. 15
    N_India

    C’est tellement ça ! les superstitions et les indiens une vraie histoire ! ahaa.
    Celle à laquelle je fais attention c’est: “Couper les cheveux les jours de pleine lune afin de garantir la pousse :o “. Beaucoup de mystère derrière ces choses uhmm….

  4. 17
    Saamy

    Hello,

    +1 pour ton article… J’ai souvent été confronté à ce genre de superstition par mes parents, mais bien sûr je ne les ai jamais appliqué à la lettre surtour sans demander la raison.
    Mon père avait tout de même la particularité de me donner des explications. De base oui c’est culturelle mais il y avait tout de même un sens derrière pour certaines superstitions.
    Pour l’histoire des ongles la nuit… ou le repassage… par exemple, c’est qu’à l’époque l’électricité n’étant pas encore d’usage comme aujourd’hui… se couper les ongles pouvant laisser quelques petits “bout” autour pouvaient être dangereux pour les enfants de bas âge qui pouvait l’avaler s’il tombe dessus… idem le fer à repasser n’avait pas de socle de rangement comme aujourd’hui et pouvait être dangereux dans une habitation éclairé par des lampes incandescence de l’époque. Tandis qu’en journée, on as possibilité de ménager correctement les ustensiles etc…
    Le livre signifiant le symbole de l’éducation qui est d’ailleurs représenté par une divinité de la religion Hindouiste (sarasvati), marcher dessus même accidentellement était considéré comme un manque de respect. En poussant la reflexion, vous comprendrez que de base tout est une question de dicipline… pour certains cas. Aujourd’hui avec les facilités et les moyens de la nouvelle civilisation nous parlons de superstition.
    Voilà tout… bonne journée ^^

    • 18
      La Coutch

      Merci Merci Merci pour ces explications fort instructives ! C’est dire, j’ai eu beau demandé plusieurs fois à mes parents : MAIS POURQUOI ? Aucun réponse ne sortait de leur bouche, excepté : c’est comme ça. Alors, merci pour ces explications :)

Laisser un commentaire