Chronique BD : Ligne de flottaison, carnet de bord de ma croisière sénior

Chronique BD : Ligne de flottaison, carnet de bord de ma croisière sénior


Je vous parle aujourd’hui d’un roman graphique autobiographique que j’ai découvert il y a un petit mois : Ligne de flottaison, carnet de bord de ma croisière sénior de Lucy Knisley. Le sujet de cette œuvre ? Une croisière du 3e âge vue par une jeune trentenaire…

L’HISTOIRE ?
Lucy accompagne ses grands-parents paternels sur un bateau de croisière dans les Caraïbes, pendant 10 jours. Désignée par sa famille pour les entourer en cas de besoin, elle va suivre tout au long de ce périple les différents tracas que peuvent endurer et provoquer ses grands-parents.
Ils sont vieux, très vieux. Ils marchent lentement, ils ne lisent plus, sont limités physiquement, ne veulent pas jouer au casino, ni se baigner et ne peuvent pas rester longtemps assis.

Bref que peuvent-ils donc bien faire en une semaine sur un bateau ?

UN CARNET DE BORD ATYPIQUE
Tout de suite, on rentre dans le quotidien des seniors. Lucy, notre jeune trentenaire doit penser à tout. Ne pas oublier les différents médicaments et leur planning. Elle est courageuse et souhaite avant tout protéger ses grands-parents. Seulement ce n’est pas si facile que ça. Avec des promenades sur le pont, des buffets pas très glorieux et des activités comme des soirées spectacles pas vraiment intéressants, elle accompagne 24h/24 ce petit couple.
C’est sans parler du carnet de souvenirs de guerre de son grand-père dans lequel elle va apprendre à le connaître un peu plus…

C’est bouleversant de justesse, drôle, touchant, poignant et parfois bien déprimant. Mais surtout, c’est un chouette récit qui nous montre combien le lien avec nos grands-parents est précieux. Toutefois, de mon côté, je n’ai jamais eu ce lien. Issue d’une famille indienne, mes grands-parents n’ont pas toujours compté dans mon évolution. Mais ils sont là certes. C’est drôle, car à la fois je comprends ce que peut ressentir Lucy et à la fois, je n’ai jamais eu ce sentiment (excepté lorsque ma grand-mère habitait chez nous).

Voir l’amour de Lucy porté sur ses grands-parents est vraiment adorable. Si vous avez envie de tendresse et que vous avez envie de bien profiter de votre famille globalement, lisez-le. Il vous fera revoir vos priorités dans la vie.

Côté dessin, j’adore ce roman graphique qui mêle aquarelles douces et trait enfantin pour notre plus grand plaisir. Visuellement c’est vraiment très beau.
Suivre des péripéties. Des frustrations dans un humour délicat ? C’est avec Ligne de flottaison !
la-coutch-blog-lifestyle-chronique-bande-dessinee-ligne-de-flotaison6
la-coutch-blog-lifestyle-chronique-bande-dessinee-ligne-de-flotaison5
la-coutch-blog-lifestyle-chronique-bande-dessinee-ligne-de-flotaison1
la-coutch-blog-lifestyle-chronique-bande-dessinee-ligne-de-flotaison8
la-coutch-blog-lifestyle-chronique-bande-dessinee-ligne-de-flotaison
la-coutch-blog-lifestyle-chronique-bande-dessinee-ligne-de-flotaison4
Infos : Ligne de flottaison, Carnet de bord de ma croisière sénior, 8/10.
Un récit de Lucy Knisley.
Parution : 6 avril 2016. 168 pages.
Prix de vente : 20 €
Chez Steinkis.
Lire un extrait.

La Coutch.

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 comment

Add yours
  1. 1
    Alice

    Le 3eme âge a le vent en poupe dans la BD en ce moment on dirait… Outre Les vieux fourneaux (à lire absolument si ce n’est pas déjà fait, vraiment drôle et touchant), j’ai découvert dernièrement L’adoption, très belle bd, touchante et inattendue, sur la rencontre entre un papi bourru et sa petite fille nouvellement arrivée. Bon, j’ai découvert de quoi visionner, lire et visiter, je reviendrais ;-)